Le métier d’horloger qualifié

Horloger Qualifié

L’horloger rhabilleur doit maîtriser toutes les facettes du métier d’horloger.

La formation doit permettre de :

  • Respecter l'esprit et les techniques de travail
  • Assurer l’entretien des derniers mouvements créés
  • Travailler sur toute montre de Haut de Gamme

Assurer l’entretien des derniers mouvements créés

La formation doit permettre d’assurer l’entretien des derniers mouvements à quartz apparus sur le marché.
Nous travaillons sur les calibres ETA ou RONDA de dernière génération ainsi que sur les mouvements automatiques à quartz ETA et SEIKO Kinétic. Nous disposons des machines de contrôle des montres électroniques Q test 6000, New tech HANDY et ANALYSER Q 1

Travailler sur toute montre de Haut de Gamme

La formation doit permettre de travailler sur toute montre de Haut de Gamme en intégrant les exigences de qualité, de fiabilité et d’esthétisme qui sont l’apanage des montres mécaniques de haute technicité.

Comme l’indiquent nos programmes pédagogiques, la montre mécanique (simple ou automatique) représente environ 1090 heures de pratique, pour 400 heures aux montres à complication et chronographes et 130 heures pour la montre électronique. Les examens pratiques CQP et WOSTEP comportent trois épreuves :

  • Réparation d’une montre mécanique à remontage automatique
  • Réparation d’une montre mécanique chronographe
  • Réparation d’une montre à quartz

On voit donc l’importance accordée à la montre mécanique dans notre formation.
L’école dispose d’un matériel d’un très bon niveau technique. Nous suivons au plus près les évolutions du métier, à travers les visites aux entreprises, la foire de BALE, ainsi que l'organisation de conférences et travaux pratiques dispensés par les techniciens des grandes marques de l'horlogerie.

Le chronoscope M1, tout nouvel appareil de contrôle de la marche des montres sur 24 heures.

Le chronoscope M1, tout nouvel appareil de contrôle de la marche des montres sur 24 heures.